Les vraoums le concert

l’art

Vraaaoumsss

Loin d’ici, on entend le bruit des voitures sur une autoroute déserte, le soleil est déjà couché
Sur un piédestal, quatre personnages s’immobilisent
En noir, en blanc, en bleu, en rouge, en orange, en vert

Le rideau bat lamentablement dans le vent
La scène est mal éclairée
Les micros fonctionnent par intermittence

Boum boum boum

tous ensemble…
appuyez sur la touche étoile de votre clavier pour accéder au menu

nice to meet you
hou hou
nice to meet you
hou

and over
over over over
and over
over the world

Ellles sont quatre, elles nous viennent de très loin
Elles sont des Vraoums
Entre le sensuel et le mélodique, elles développent une mélopée de sons à faire fuir les plus sensibles

Fraîchement parties de la salle des fêtes de leurs divers villages natals
Elles ressuscitent les vieux mythes de nos contemporains tel David, Frida, Cap’tain et Claude
David, figure emblématique de la fureur d’être né
Frida, de la froideur d’être femme
Cap’tain, de la ferveur d’être bleue
Et Claude, de la fadeur des grands airs
Influencées par la musique de chambre et d’appartement, elles chantent ensemble de leur instrument, avec le plus simple des exotismes.

I wonder why
I feel so down
My hair’s untied
Crushes my eyes

I wonder why
I wonder why
I wonder why

Les Vraoums en concert sont en tournée depuis 2007, et elles ont joué dans de nombreux pays (en France, Belgique, Suède, États-Unis) et dans de nombreuses salles, variées tant qu’atypiques.

Par exemple à Paris : Le 104, le Musée d’Art Moderne, Mains d’Oeuvres, La Loge, Les Frigos, la Galerie Michel Journiac, Le Regard du Cygne, La Féline, Le Générateur…

Mais aussi Le Quartz à Brest, le Théâtre de l’Union à Limoges, la Scène Nationale d’Orléans, Le Phare-Centre Chorégraphique National du Havre, le Théâtre de L’L à Bruxelles (Belgique), les Bancs Publics à Marseille, Le Théâtre de Poche à Béthune, Le Fabuleux Destin à Aubusson, le Arbistheater à Norrköping (Suède), RPPP à New-York (États-Unis), le Watermill Center à Watermill (États-Unis), le Théâtre de la Condition des Soies à Avignon, le 3bisF à Aix-en-Provence, le Théâtre 145 à Grenoble, Cap 15 à Marseille, La Galerie à Noisy-le-Sec, Le Vivat à Armentières.

Et en un grand final pathétique et scintillant, toutes chantent la chanson des Vraoums :

Nous sommes les Vraoums
Des filles entêtées
C’est vrai…
C’est vrai…

Photographies © Per Hüttner